3e anniversaire de son élection: Ruth Ellen Brosseau réaffirme son engagement envers ses concitoyens

LOUISEVILLE – La députée néo-démocrate Ruth Ellen Brosseau (Berthier-Maskinongé) a tenu à souligner le 3e anniversaire de son élection en réaffirmant son engagement à servir ses concitoyens et en remerciant la population, les entreprises et les organismes de leur soutien et leur collaboration.

«Mon travail de députée est un privilège renouvelé à tous les jours.  La confiance que les gens me témoignent sur le terrain me fait chaud au cœur et me motive à travailler toujours plus fort pour bien les représenter,  a affirmé la députée. Depuis mon élection, je constate l’intérêt des gens envers notre façon de faire la politique. Ils veulent que leurs élus soient près d’eux, à leur écoute, et surtout, qu’ils soient transparents.  C’est ce que je fais depuis le début de mon mandat, et j’entends continuer sur cette voie.»

En trois ans, la députée, qui est également la porte-parole adjointe de l’Opposition officielle en matière d’agriculture et la vice-présidente du Comité permanent de l’agriculture et de l’agroalimentaire, a été très active à la Chambre des communes sur des enjeux tels que l’assurance-emploi, la sécurité alimentaire, l’accord de libre-échange avec l’Union européenne, le transport du grain, la pyrrhotite et le programme Connexion compétences.

En avril, Ruth Ellen Brosseau a été élue vice-présidente du caucus national par ses pairs. «Depuis l’élection de 2011, j’ai travaillé très fort dans Berthier-Maskinongé et à Ottawa pour faire ma marque et mes collègues ont reconnu ces efforts en me nommant à ce poste important. C’est un grand honneur pour moi, qui vient avec beaucoup de responsabilités», déclare la députée.

Ce mois-ci, la députée débattra de sa motion M-496, en appui aux producteurs laitiers et fromagers. «Ma motion demande au gouvernement de tenir sa promesse et de révéler sans délai les éventuelles compensations qui seront versées aux producteurs laitiers et fromagers pour les pertes que leur causera l'importation accrue de fromages européens sur le marché canadien», explique Mme Brosseau.

La députée compte également poursuivre son travail de sensibilisation pour contrer le gaspillage alimentaire dans les prochains mois.

«Mon équipe va continuer de prioriser les enjeux qui comptent pour le comté de Berthier-Maskinongé sur le terrain et à la Chambre des communes», a conclu la députée.