Agriculture : le gouvernement doit agir concernant l'importance de protéines laitières

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

26 janvier 2015

AGRICULTURE : LE GOUVERNEMENT DOIT AGIR CONCERNANT L’IMPORTATION DE PROTÉINES LAITIÈRES

OTTAWA – À la Chambre des communes aujourd’hui, la porte-parole du NPD en matière d’agriculture, Ruth Ellen Brosseau (Berthier—Maskinongé), a rappelé aux libéraux que les producteurs laitiers avaient demandé que le prochain gouvernement intervienne, dans ses 100 premiers jours au pouvoir, pour régler le problème entourant l’importation de protéines laitières des États-Unis.

« Depuis le début de leur mandat, le premier ministre et le ministre de l’Agriculture n’ont donné aucun signe de vie à ce sujet. Silence total. Lorsque les intervenants font ce genre de demande, c’est que c’est urgent, a déclaré Mme Brosseau. Les producteurs sont en droit de savoir si le gouvernement prend ce problème au sérieux. »    

À l’heure actuelle, cette problématique entraîne des pertes annuelles allant jusqu’à 50 000 $ pour certains producteurs. Demain sera le 100e jour du mandat du gouvernement libéral, mais les producteurs attendent toujours. 

« Les agriculteurs sont inquiets et impatients. Certaines fermes perdent en moyenne 1000 $ par semaine. C’est inacceptable. Le gouvernement libéral doit agir maintenant afin de soutenir nos fermes. Passons de la parole aux actes et défendons nos producteurs. », a conclu la porte-parole du NPD.

La déclaration complète de Mme Brosseau est disponible ici : https://youtu.be/FtYLf-Tp0B4

– 30 –                                                     

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Centre des médias du NPD : 613-222-2351 ou npdcom@parl.gc.ca