Bilan de session: Le NPD obtient des gains pour le Québec

OTTAWA -- La députée néo-démocrate Ruth Ellen Brosseau (Berthier-Maskinongé) se réjouit du travail accompli par le NPD au cours de la dernière session parlementaire. Elle souligne entre autres les gains arrachés au gouvernement sur des enjeux importants, comme le renforcement de la sécurité ferroviaire et le recul du gouvernement sur la réforme électorale.

«Mené par notre chef Thomas Mulcair, le NPD forme l’opposition la plus forte et la plus efficace ayant rivalisé avec le gouvernement conservateur depuis son élection en 2006, a expliqué Ruth Ellen Brosseau. C’est pour cela que nous avons pu obtenir des résultats concrets dont je suis fière.»

Ruth Ellen Brosseau se réjouit également que sa motion visant à atténuer les impacts négatifs de l’Accord économique et commercial global entre le Canada et l’Union européenne (AECG) sur les producteurs laitiers et fromagers canadiens ait été adoptée à l’unanimité par la Chambre des communes mercredi dernier.

«Maintenant, le gouvernement fédéral s’est engagé formellement à respecter sa promesse de dédommager adéquatement les producteurs de fromages qui pourraient être lésés dans le cadre de la ratification de l’Accord commercial entre le Canada et l’Europe. Ce vote est très significatif et représente une excellente nouvelle pour l’industrie», a affirmé Mme Brosseau.

En plus de forcer le gouvernement de Stephen Harper à abandonner certains des aspects les plus déplorables de sa réforme électorale, le NPD a réussi à obtenir des engagements fermes pour le retrait des dangereux wagons de pétrole DOT-111 des rails.

«Les conservateurs sont souvent entêtés dans leurs projets, mais notre travail continu a permis de diminuer l’impact négatif de leurs décisions sur le Québec, a ajouté Ruth Ellen Brosseau. J’entends poursuivre mon travail pour qu’ils reculent également dans d’autres dossiers, notamment la fin du service postal à domicile et qu’ils respectent le jugement rendu par la Cour Supérieure du Québec concernant les victimes de la pyrrhotite.»

Maintenant que la Chambre des communes ajourne ses travaux pour la saison estivale, la députée de Berthier-Maskinongé se réjouit de pouvoir aller à la rencontre de ses commettants et ramener leurs questions et leurs inquiétudes au Parlement fédéral à l’automne prochain. Pour y arriver, elle prévoit notamment faire du porte-à-porte et participer à différentes activités telles que le Festival brassicole de la Mauricie, le Festival country de Saint-Alexis-des-Monts, où elle sera présidente d’honneur, le Marché de solidarité régionale de Brandon ou encore le Marché public de Yamachiche.

«Ce printemps, j’ai pu observer l’engagement des gens de notre région dans de nombreux dossiers fédéraux, notamment lors du passage d’Alexandre Boulerice dans sa tournée sur Postes Canada, a conclu Ruth Ellen Brosseau. Je trouve cela très motivant de voir que les gens de mon comté répondent à l’appel et participent à la vie citoyenne, je vais continuer de travailler dans leurs intérêts.»