Commotions cérébrales liées au sport : le fédéral doit agir dès maintenant

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

21 décembre 2015 

COMMOTIONS CÉRÉBRALES LIÉES AU SPORT : LE FÉDÉRAL DOIT AGIR DÈS MAINTENANT 

WINDSOR – Le gouvernement libéral a le devoir de prendre des mesures concrètes pour s’attaquer aux commotions cérébrales de nature sportive et pour assurer la protection de nos jeunes. 

« J’ai quatre enfants. J’ai fait du sport toute ma vie. Je sais à quel point il est important de mettre en place un protocole de prévention des commotions cérébrales, a affirmé la porte-parole du NPD en matière de sport, Cheryl Hardcastle (Windsor—Tecumseh). Le gouvernement a un rôle important à jouer. En tant que députée, je ferai tout ce que je peux pour que nos enfants puissent continuer à pratiquer les sports qu’ils aiment dans des conditions sécuritaires. »

 

Les néo-démocrates accueillent favorablement le fait que le gouvernement ait décidé de s’attaquer au problème des commotions cérébrales liées au sport, qui frappe particulièrement nos jeunes. Des résultats provenant d’une récente étude confirment qu’un Canadien sur cinq a déjà été victime d’une commotion cérébrale de nature sportive et que la plupart d’entre eux avaient moins de 18 ans au moment des faits. 

Plusieurs provinces canadiennes ont adopté des mesures concrètes et 50 États américains ont adopté des lois pour mieux prévenir et traiter les commotions cérébrales. 

« Il est temps d’agir, a ajouté Mme Hardcastle. Le sport aide nos jeunes à s’épanouir. Il leur apprend énormément de choses sur la vie. Veillons ensemble à ce qu’ils puissent faire du sport dans des conditions sécuritaires. » 

– 30 – 

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Centre des médias du NPD: 613-222-2351 ou npdcom@parl.gc.ca 

http://www.npd.ca/nouvelles/commotions-cerebrales-liees-au-sport-le-federal-doit-agir-des-maintenant