CONSULTATIONS SUR LES MESURES FISCALES : LE NPD DEMANDE LEUR PROLONGATION ET L’ÉLARGISSEMENT DE LEUR PORTÉE

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE
20 septembre 2017 


CONSULTATIONS SUR LES MESURES FISCALES : LE NPD DEMANDE LEUR PROLONGATION ET L’ÉLARGISSEMENT DE LEUR PORTÉE

 

OTTAWA – Le NPD exige des libéraux qu’ils doublent le temps alloué pour les consultations sur les mesures fiscales et qu’ils en étendent la portée au-delà des petites entreprises pour inclure aussi les grandes sociétés, les échappatoires fiscales à l’intention des PDG, ainsi que les paradis fiscaux internationaux.
 
« Ces consultations sont trop courtes et trop étroites pour qu’il en résulte une véritable justice fiscale, a déclaré Alexandre Boulerice, porte-parole du NPD en matière de finances. Le NPD veut s’assurer que les changements proposés ciblent les personnes fortunées qui s’adonnent à l’évitement fiscal et les grosses compagnies qui ne paient pas leur juste part. À l’heure actuelle, les libéraux laissent les gros poissons s’en tirer à bon compte. » 
 
Les libéraux ont fait marche arrière sur une promesse majeure de leur campagne électorale, celle de mettre fin à l’échappatoire des options d’achat d’actions pour les PDG, qui coûte 750 millions $ aux Canadiens chaque année. De plus, le gouvernement a accordé des ententes de faveur aux Canadiens parmi les plus riches qui ont été pris à recourir à des paradis fiscaux illégaux, plutôt que de sévir contre ces individus.
 
« Le fait que ces consultations aient débuté au milieu de l’été et qu’elles ne touchent que les petites entreprises prouve bien que les libéraux ne les comprennent pas et qu’ils se préoccupent davantage de protéger leurs riches donateurs de Bay Street », a affirmé Gord Johns, porte-parole du NPD en matière de petite entreprise et tourisme.

 

  – 30 –

 
Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :
Centre des médias du NPD : 613-222-2351 ou media@npd.ca