DANS LE CONTEXTE DE LA LÉGALISATION DU CANNABIS, LES LIBÉRAUX DOIVENT CONCLURE UNE ENTENTE TRANSFRONTALIÈRE AVEC LES ÉTATS-UNIS

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE
14 septembre 2017 


DANS LE CONTEXTE DE LA LÉGALISATION DU CANNABIS, LES LIBÉRAUX DOIVENT CONCLURE UNE ENTENTE TRANSFRONTALIÈRE AVEC LES ÉTATS-UNIS

 

OTTAWA – Le NPD demande au gouvernement libéral fédéral d’entamer des discussions avec les autorités américaines pour conclure une entente qui garantira un passage libre à la frontière après la légalisation du cannabis au Canada.

« Aucun Canadien ne devrait être refoulé à la frontière pour avoir pris part à des activités qui sont légales dans ce pays, a déclaré Don Davies, qui est porte-parole du NPD en matière de santé et qui siège au comité chargé d’étudier le projet de loi du gouvernement visant à légaliser le cannabis d’ici juillet 2018. Je suis franchement abasourdi que les libéraux n’aient pas eu la prévoyance de commencer à traiter de cet enjeu dès maintenant. »
 
Lorsqu’ils traversent aux États-Unis, les Canadiens se font questionner régulièrement sur leur usage du cannabis. On rapporte de nombreux cas de Canadiens refoulés à la frontière après qu’ils aient admis avoir fumé de la marijuana, même s’ils n’ont jamais été reconnus coupables d’aucun crime.

« Des témoins qui se sont exprimés sur ce projet de loi ont été unanimes à dire qu’à défaut d’une entente avec les États-Unis, les Canadiens se retrouveront dans la position embarrassante de soit mentir aux agents des services frontaliers, soit se voir refuser l’accès aux États-Unis, a ajouté M. Davies. Les impacts négatifs de tout cela iront de vacances familiales gâchées à de sérieuses entraves au commerce et aux affaires de part et d’autre de la frontière. »
 
Le NPD soutient la légalisation complète du cannabis, mais critique le refus des libéraux de mettre fin immédiatement aux accusations criminelles pour possession de cannabis d’ici à ce que le projet de loi soit adopté. De plus, le NPD a critiqué le refus du gouvernement d’inclure dans son projet de loi les produits comestibles contenant du cannabis, et il a critiqué le fait que le gouvernement n’ait aucun plan pour accorder un pardon aux personnes ayant été condamnées pour possession simple de cannabis.
 

  – 30 –

 
Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :
Centre des médias du NPD : 613-222-2351 ou media@npd.ca