Déclaration de l’opposition officielle à l’occasion de la journée mondiale de l’alimentation

Le porte-parole de l’opposition officielle en matière d’agriculture, Malcolm Allen (Welland), a fait la déclaration suivante à l’occasion de la Journée mondiale de l’alimentation :

« Malgré les importants progrès réalisés, la faim demeure un grave problème partout dans le monde et, en cette Journée mondiale de l’alimentation, nous devons nous engager à en faire plus pour l’éradiquer.

Le problème de la sous-alimentation touche aussi des gens près de chez nous. Chaque mois, près de 900 000 Canadiens font appel à une banque alimentaire. Quelque 38 % d’entre eux sont des jeunes et des enfants tandis que 11 % des personnes qui demandent de l’aide sont des autochtones. Année après année, la demande demeure malheureusement constante.

Lutter contre la faim ici et ailleurs passe par une coopération nationale et internationale. C’est grâce à des efforts concertés que nous pourrons lutter efficacement contre la faim, la malnutrition et la pauvreté.

Le thème de la journée cette année qui est Des systèmes alimentaires durables au service de la sécurité alimentaire et de la nutrition est depuis longtemps cher au cœur du NPD. Nous sommes en faveur d’un système alimentaire accessible et abordable pour tous et qui prend en compte les impacts sur l’environnement et la santé des consommateurs tout en étant un moteur économique régional important.

Le NPD souhaite aussi rappeler au gouvernement sa responsabilité de protéger les Canadiens en assurant la sécurité de nos aliments et l’enjoint de rétablir le nombre d’inspecteurs alimentaires dont nous avons besoin à l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA). Les compressions des conservateurs à l’ACIA pourraient avoir de graves conséquences sur la santé des Canadiens. »