Déclaration de l’Opposition officielle dans le cadre du Jour de la Terre

La porte-parole de l’Opposition officielle en matière d’environnement, Megan Leslie (Halifax), a fait la déclaration suivante dans le cadre du Jour de la Terre :

 

« Depuis plus de 40 ans, les Canadiens profitent du Jour de la Terre pour se rappeler à quel point notre planète est fragile et pour se mobiliser afin d’exiger un avenir plus vert.

Cette année, le dépôt du cinquième Rapport d’évaluation du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat nous a rappelé que, malgré les progrès réalisés dans certains domaines, la communauté internationale n’a toujours pas réussi à adopter les mesures nécessaires pour prévenir les pires impacts des changements climatiques. Ce Jour de la Terre nous offre l’occasion de prendre conscience qu’il faudra faire preuve de volonté politique pour relever ce défi, qui est l’un des plus importants de notre génération.

Malheureusement, plutôt que de s’attaquer de front à la question des changements climatiques, les conservateurs continuent de bloquer les mesures nécessaires pour réduire nos émissions de GES, d’affaiblir les mesures de protection environnementale, de couper les vivres à la recherche scientifique et de museler ceux qui les critiquent.

Les néo-démocrates savent qu’il faut agir maintenant. Nous proposons un plan exhaustif qui nous permettra de réduire les émissions de GES, de migrer vers une économie fondée sur les énergies vertes et de garantir le développement durable de nos ressources.

Nous pouvons tous en faire davantage pour réduire notre empreinte environnementale, mais notre devoir ne s’arrête pas là. Pour faire une vraie différence à l’échelle locale, provinciale, nationale et internationale, nous devons tous nous engager et faire comprendre à nos dirigeants que la lutte aux changements climatiques constitue une priorité.

En ce Jour de la Terre, je vous invite à agir, à vous faire entendre et à joindre votre voix à celles des néo-démocrates pour bâtir un Canada plus juste et plus vert. »