Déclaration du NPD au sujet des négociations en vue de l'Accord économique et commercial global (AEGC) avec l’Union européenne

Le porte-parole du NPD en matière de commerce international, Don Davies (Vancouver Kingsway), a fait la déclaration suivante au sujet des négociations en vue de l'Accord économique et commercial global (AEGC) avec l’Union européenne:

« Suite aux rumeurs suggérant que l’Allemagne pourrait refuser de signer l’accord s’il contient des articles qui permettent aux investisseurs de menacer le droit des États à gouverner, l’Opposition officielle demande au gouvernement conservateur de clarifier où en est l’Accord économique et commercial global (AEGC) avec l’Union européenne.

Il est évident que l’accord est loin d’être conclu, contrairement à ce qu’affirment les conservateurs. Il y a clairement des désaccords majeurs sur des aspects importants, comme l'indiquent les reportages au sujet du règlement des différends entre investisseurs et États.

Rien n'empêche de développer le commerce tout en s’assurant que les gouvernements peuvent gouverner et légiférer pour les Canadiens, et particulièrement dans les secteurs de la santé, de l’environnement et des politiques sociales.

Le gouvernement allemand semble aussi pencher vers cette direction. Nous demandons donc au gouvernement Harper de s'expliquer sur cet enjeux ainsi que sur d’autres. »