Déclaration du NPD sur la crise des opioïdes

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE
17 novembre 2016

DÉCLARATION DU NPD SUR LA CRISE DES OPIOÏDES

Le porte-parole du NPD en matière de santé, Don Davies, a fait la déclaration suivante :

 

« Nous, les néo-démocrates, demandons aujourd’hui au gouvernement fédéral de considérer la crise des surdoses d’opioïdes comme une urgence nationale de santé publique. De plus, nous pressons le gouvernement de créer un groupe de travail multisectoriel national sur les surdoses d’opioïdes. Nous lui demandons aussi d’abroger ou d’amender significativement le projet de loi C-2 pour retirer toute entrave inutile à l’ouverture de nouveaux centres de réduction des méfaits.

 

Trop de Canadiens sont morts et trop de vies ont été mises à risque à cause de la dépendance aux opioïdes. En 2015, environ 2 000 Canadiens sont morts d’une surdose d’opioïdes, et plusieurs provinces constatent un nombre encore plus élevé de décès en 2016. Dans les deux dernières décennies, plus de 10 000 Canadiens sont morts à cause des opioïdes, et un nombre indéterminé de personnes souffrent présentement de dépendance.

 

Le Comité permanent de la santé de la Chambre des communes a mené une étude d’urgence sur la crise des surdoses d’opioïdes et il publiera une liste détaillée de recommandations en prévision du sommet à venir de Santé Canada sur les surdoses d’opioïdes.

 

Les témoignages d’experts à ce Comité montrent un consensus clair selon lequel un leadership et une coordination efficaces au niveau fédéral auront un impact majeur sur la réduction des morts par surdose au Canada.

 

Nous exhortons le gouvernement fédéral à agir immédiatement pour aider à sauver des vies. »

 

- 30 -

 

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Centre des médias du NPD : 613-222-2351 ou npdcom@parl.gc.ca