JOURNÉE MONDIALE DE L’ALIMENTATION – LE NPD RÉCLAME UNE STRATÉGIE NATIONALE


OTTAWA – En cette Journée mondiale de l’alimentation, quatre millions de personnes au Canada – dont 1,15 million d’enfants – vivent dans l’insécurité alimentaire. Tandis que le recours aux banques alimentaires est en hausse continue, tout comme le prix des aliments, la population canadienne attend toujours que ce gouvernement libéral agisse urgemment.

 
« En 1976, le Canada a ratifié le Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels des Nations Unies, qui comporte le droit à l’alimentation. Cependant, plus de 40 ans plus tard, il y a encore trop de Canadiennes et de Canadiens qui ont de la difficulté à se nourrir, a affirmé le porte-parole du NPD en matière d’agriculture, Alistair MacGregor. Il est plus que temps que le gouvernement fédéral respecte ses obligations et qu’il assure à toute la population canadienne l’accès à des aliments salubres, sains et abordables. »
 
Le NPD reconnaît que le Canada est un pays privilégié par sa diversité agricole, néanmoins plusieurs défis subsistent en matière d’alimentation. Le NPD espère voir les libéraux appuyer le projet de loi C‑281 du député néo-démocrate Wayne Stetski, Loi instituant la Journée nationale de l’alimentation locale, qui vise à souligner l’importance de l’alimentation locale et à mettre en lumière les défis auxquels les gens font face pour y accéder au Canada. Par ailleurs, dans un contexte où l’insécurité alimentaire est grandissante tant à l’échelle mondiale qu’au Canada, le NPD demande aux libéraux d’investir dans une stratégie nationale pour diminuer le gaspillage alimentaire.
 
« La réduction du gaspillage alimentaire doit absolument être un élément important de la nouvelle politique alimentaire canadienne, a ajouté la députée néo-démocrate Ruth Ellen Brosseau (Berthier-Maskinongé). À cet effet, plusieurs initiatives sont apparues dans les dernières années, notamment au Québec où Moisson Montréal et Moisson Mauricie-Centre du Québec ont lancé un projet pilote leur permettant de récupérer des denrées dans les supermarchés de leur région. Maintenant, la pétition de Justin Kulik
qui a recueilli 167 000 signatures est le dernier exemple de la volonté des Canadien.nes de voir leur gouvernement fédéral mettre en place une stratégie nationale visant à réduire le gaspillage alimentaire au Canada. »

 

  – 30 –