La ministre Freeland ne peut pas rater l'occasion de résoudre les problèmes liés à l'AECG

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

24 octobre 2016 

LA MINISTRE FREELAND NE PEUT PAS RATER L’OCCASION DE RÉSOUDRE LES PROBLÈMES LIÉS À L’AECG

La porte-parole du NPD en matière de commerce, Tracey Ramsey, a fait la déclaration suivante :
 

« Alors que la Wallonie continue de défendre les intérêts des Européens qui se sont opposés à l’AECG dans sa forme actuelle, nous demandons au gouvernement canadien de prendre exemple sur elle, d’arrêter d’établir des dates butoirs arbitraires et de régler une fois pour toutes les aspects problématiques de cet accord. 

La ministre tente de contraindre l’Europe à se soumettre par intimidation. C’est sans précédent. Il est évident que cette approche ne fonctionne pas. Ce n’est pas en employant une rhétorique incendiaire et des moyens de pression injustifiés que l’on aborde un enjeu de cette envergure – surtout quand le caractère d’urgence l’entourant est entièrement fabriqué. 

Plutôt que d’ignorer les préoccupations légitimes de millions d’Européens et de Canadiens, la ministre doit reconnaître qu’elle a maintenant l’occasion de résoudre les problèmes que présente l’accord actuel.  

Rater une séance photo pour le premier ministre cette semaine est un petit prix à payer pour résoudre les nombreux problèmes de cet accord. 

Nous ne pouvons pas nous permettre de nous tromper. Nos liens commerciaux avec l’Europe sont trop importants. » 

– 30 –

http://www.npd.ca/nouvelles/la-ministre-freeland-ne-peut-pas-rater-loccasion-de-resoudre-les-problemes-lies-laecg 

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Centre des médias du NPD : 613-222-2351 ou ndpcom@parl.gc.ca