Le gouvernement conservateur démontre son incapacité à créer des emplois et à favoriser la croissance

Les nouvelles données peu reluisantes sur l’emploi révélées par Statistiques Canada aujourd’hui démolissent la crédibilité du  gouvernement conservateur en matière de gestion de l’économie.

« Les conservateurs se vantent de leur bilan en matière d'emploi, mais les statistiques prouvent le contraire. La création d'emplois est famélique et les emplois créés sont, pour la plupart, des emplois mal payés et à temps partiel », a déclaré la porte-parole du NPD en matière de finances, Peggy Nash (Parkdale – High Park).

Le taux de chômage a atteint 7,2 % en décembre avec près de 46 000 emplois perdus au cours du même mois. Le Canada affiche la croissance la plus faible de l’emploi depuis la dernière récession. Les taux de chômage ont également bondi en Ontario et au Québec atteignant 7,9 % et 7,7% respectivement.

« Les conservateurs crient haut et fort qu’ils ont réussi en matière de création d’emploi, mais la croissance de l’emploi en 2013 a été trois fois moins importante qu’en 2012. De plus, selon le directeur parlementaire du budget, le plus récent budget de Jim Flaherty a supprimé bien plus d’emplois qu’il n’en a créés », a déclaré Peggy Nash.

« Nous demandons à Jim Flaherty de suivre la recommandation du NPD et de proposer une stratégie de création d’emploi dans le prochain budget. »