Le gouvernement libéral doit mettre fin au recours des stages non rémunérés dans la fonction publique

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

OTTAWA — La porte-parole du NPD en matière d’emplois et de développement de la main-d’œuvre, Niki Ashton (Churchill-Keewatinook Aski), somme le gouvernement fédéral de mettre fin au recours des stages non rémunérés au sein de la fonction publique et d’élaborer une stratégie exhaustive pour mettre un terme une fois pour toutes à cette pratique.

« Le recours excessif aux stages non rémunérés envoie le message aux jeunes que leur contribution à la fonction publique n’a pas d’importance et qu’ils ne méritent pas d’obtenir une paie, a affirmé Niki Ashton. Nous ne pouvons pas accepter que cette pratique perdure et dans le passé, le ministre était d’accord avec moi. »

En novembre 2014, le député libéral Scott Brison a déclaré que le gouvernement devait « interdire les stages non rémunérés ». Aujourd’hui, il est le président du Conseil du Trésor et le ministre responsable de la fonction publique.

« Pendant les élections, les libéraux ont promis qu’ils allaient créer des débouchés pour les jeunes Canadiens. Toutefois, peu de temps après leur arrivée au pouvoir, ils ont décidé d’aller de l’avant avec le plan des conservateurs qui favorisait le recours à la main-d’œuvre non rémunérée, a ajouté Niki Ashton. Plus le gouvernement attend d’agir dans ce dossier, plus les jeunes travailleurs sont susceptibles d’être exploités. »

Pendant la dernière législature, le NPD a déposé la Loi sur la protection des stagiaires qui visait à uniformiser les protections en milieu de travail pour les appliquer à la fois aux employés rémunérés et aux stagiaires non rémunérés. Elle aurait également édicté des règles claires pour empêcher le recours à des stages non rémunérés qui ne sont pas liés à un programme d’éducation dans les industries sous règlementation fédérale.

Le taux de chômage chez les jeunes de juillet 2016 se situe à 13,3 %, soit près du double de la moyenne nationale.

– 30 –

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Centre des médias du NPD : 613-222-2351 ou npdcom@parl.gc.ca