Le NPD accuse les Conservateurs de faire disparaître l'information régionale à Radio-Canada

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE
Le 11 décembre 2014

LE NPD ACCUSE LES CONSERVATEURS DE FAIRE DISPARAÎTRE L’INFORMATION RÉGIONALE À RADIO-CANADA

OTTAWA – Le gouvernement conservateur doit porter le blâme des nouvelles coupes majeures annoncées aujourd'hui qui amputeront de moitié le bulletin régional Mauricie de Radio-Canada, estime le NPD.

« La libre communication de l’information et sa couverture géographique sont l’un des acquis de la vie démocratique, le gouvernement Harper réduit encore une fois les services qu’un état comme le Canada doit offrir à ses citoyens! » - Ruth Ellen Brosseau, vice-présidente du caucus national du NPD et députée de Berthier-Maskinongé

Rappelons que depuis l’entrée au pouvoir des conservateurs, ce sont des millions de dollars qui ont été coupés chez le diffuseur public, sans compter les centaines de mise à pied. Depuis 1936, Radio-Canada est une institution phare, et c’est pourquoi il faut cesser le saccage.


«Il est inconcevable de croire que notre diffuseur public sera en mesure de continuer son mandat et d’offrir une information de qualité qui représente les gens de la région dans ces conditions. Les Canadiens sont en droit d’être informés sur ce qui se passe dans leur région et sont aussi en droit de s’opposer aux mesures prises par le gouvernement conservateur contre leur diffuseur public. Avec ces nouvelles coupes, ce ne sont plus «seulement» les bras du diffuseur qui sont coupés, ce sont aussi ses jambes», a pour sa part souligné le député Robert Aubin (Trois-Rivières).

Dans les communautés minoritaires francophones du pays, Radio-Canada est souvent l’unique source d’information en français et joue un rôle essentiel dans le développement des communautés. Le NPD réclame depuis longtemps au gouvernement de garantir un financement stable, pluriannuel et adéquat à notre diffuseur public afin qu’il puisse remplir son mandat dans l’ensemble du pays et des régions.

 

-30-