Le NPD défendra la livraison de courrier à domicile

À la suite de la décision irresponsable de Postes Canada de mettre fin à la livraison de courrier à domicile, le NPD a déposé une motion de l’opposition visant à maintenir ce service fondamental pour les Canadiens.

« Le NPD défend fièrement les aînés, les travailleurs des services postaux, les personnes à mobilité réduite, les municipalités, les organismes de bienfaisance et les petites entreprises, qui comptent tous sur la livraison du courrier à domicile, a déclaré la porte-parole du NPD en matière de transport, Olivia Chow (Trinity–Spadina), dont la motion sera débattue mardi en Chambre.

Les conservateurs ont attendu que la session parlementaire d’automne prenne fin avant d’annoncer leur plan qui éliminera  des emplois, augmentera de 30 % le prix des timbres et réduira les heures de service. Le NPD est clair depuis le début : les Canadiens ne devraient pas avoir à payer davantage pour recevoir moins de service.

« Le Canada deviendrait le seul pays du G7 à ne pas offrir de livraison de courrier à domicile. Une honte signée Stephen Harper et les conservateurs », a affirmé le porte-parole du NPD en matière de travail, Alexandre Boulerice (Rosemont—La Petite Patrie), lors d’un rassemblement sur la Colline parlementaire.

Voici le texte de la motion d’Olivia Chow :

« Que, de l’avis de la Chambre, la livraison à domicile du courrier est un service précieux fourni par Postes Canada, et que cette Chambre s’oppose à ce que le Canada devienne le seul pays du G7 ne bénéficiant pas de ce service. »