LE NPD DEMANDE AU GOUVERNEMENT LIBÉRAL DE RÉFORMER L’ASSURANCE-EMPLOI QUI DISCRIMINE LES FEMMES

OTTAWA – La députée néo-démocrate Brigitte Sansoucy (Saint-Hyacinthe-Bagot) était au côté du regroupement LE MASSE (Mouvement autonome et solidaire des sans-emploi) pour demander un régime d'assurance-chômage juste et universel qui ne discrimine pas les femmes et une réforme complète de l’assurance-emploi.

 
«En plus des nombreuses failles comme le trou noir, les 15 semaines de prestations de maladie et j'en passe, les critères de sélection de l'assurance-emploi sont sexistes. On sait que les femmes occupent en grand nombre des emplois précaires, ce qui les exclut de l'assurance-emploi. Seulement le tiers des chômeuses sont admissibles, contre la moitié des chômeurs. Ce n’est pas normal affirme la porte-parole en développement social Brigitte Sansoucy. Ce gouvernement se dit féministe, mais pourtant il ne fait rien pour réformer ce régime d'assurance-emploi totalement dépassé, discriminant et sexiste »
 
Plus de 60% des travailleurs qui cotisent n’ont pas droit à des prestations. Pourtant, la caisse de l’assurance-emploi a été créée en 1940 pour leur créer un filet de sécurité en échange de ces cotisations.
 
« Il est temps pour le gouvernement libéral de respecter ses promesses et de s’assurer que les travailleuses et les travailleurs qui en ont besoin y est droit », a ajouté Mme Sansoucy.

 

  – 30 –