Le NPD demande aux conservateurs de condamner ouvertement les nouvelles lois répressives en Ukraine

Le NPD demande au gouvernement canadien de rejeter et condamner les mesures répressives adoptées aujourd’hui par l’Ukraine.

« Ces nouvelles règles restreindront de manière importante la liberté d’association et la liberté d’expression », a dénoncé le porte-parole du NPD en matière d’affaires étrangères, Paul Dewar (Ottawa Centre).

Les mesures adoptées hier par le parlement ukrainien, autorisées par le président ukrainien aujourd’hui, restreindront également la liberté des médias et des organisations de la société civile.

« Ces mesures sont inacceptables dans une démocratie, a ajouté Paul Dewar. Les conservateurs doivent s’unir aux néo-démocrates et soutenir les aspirations démocratiques du peuple ukrainien ainsi qu’exprimer publiquement leur opposition aux nouvelles lois. »