Le NPD demande des précisions à la GRC sur l’abandon de l’enquête sur Nigel Wright

Le porte-parole de l’opposition officielle en matière d’éthique, Charlie Angus (Timmins – Baie James), a fait parvenir une lettre au commissaire de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) afin d’obtenir des précisions sur la décision de ne pas déposer d’accusations criminelles à l’endroit de Nigel Wright, ancien chef de cabinet de Stephen Harper.

« Plutôt que de prouver aux Canadiens que des principes éthiques clairs sont en place à Ottawa, la déclaration du caporal Horton a soulevé plusieurs questions troublantes. Le fait que la GRC ait décidé de ne pas approfondir ces questions risque de soulever davantage d’inquiétudes », peut-on lire dans la lettre.