Le NPD demande la tenue d’une enquête indépendante sur les allégations de corruption à l’ARC

Il est temps de ramener l’unité d’enquête sur le crime organisé

OTTAWA – Le porte-parole de l’Opposition officielle en matière de revenu national, Murray Rankin (Victoria), demande une enquête indépendante sur les allégations de corruption à l’Agence du revenu du Canada et la remise en place de l’unité d’enquête sur le crime organisé que les conservateurs ont éliminée.

« Les conservateurs sont sous la loupe pour leur incompétence et le sous-financement de l’ARC, a affirmé Murray Rankin. Récemment, on apprenait qu’un chèque de l’ARC de 400 000 $ avait été remis à un chef de la mafia bien connu, qui devait à ce moment-là 1,5 million $ à l’ARC. Cela soulève de sérieuses préoccupations quant à la corruption à l’Agence. »

Les compressions budgétaires imposées à l’ARC ont entraîné le démantèlement du Programme spécial d’exécution, l'unité qui était chargée d’enquêter sur les activités liées au crime organisé.

« Plutôt que de s’attaquer aux fraudeurs de l’impôt et aux criminels, les conservateurs visent les organismes de charité canadiens, a déploré Murray Rankin. Les conservateurs ont mal administré l’ARC et celle-ci se retrouve en plein état de crise, ce qui menace l’intégrité même du système fiscal canadien. Les Canadiens méritent mieux. »