Le NPD demande une réunion d’urgence sur Postes Canada

Le NPD va demander à ce que le Comité permanent des transports, infrastructure et communautés (TRAN) soit convoqué afin de discuter de la récente décision de Postes Canada de mettre fin à la livraison à domicile, de supprimer de bons emplois, d’augmenter de manière significative les tarifs postiers ainsi que de réduire les heures d’ouverture des bureaux de poste ruraux.

« Les compressions des conservateurs vont éliminer nos précieux services postaux du Canada, a déclaré la porte-parole du NPD en matière de transport, municipalités et transport en commun, Olivia Chow (Trinity-Spadina). Postes Canada a pris sa décision en s’appuyant sur une fausse consultation. Ils l’ont annoncé quelques heures après que le Parlement ait été ajourné pour le congé des Fêtes et, en plus, la ministre de Postes Canada manque à l’appel. »

Dans une lettre adressée au président du Comité permanent des transports, de l’infrastructure et des collectivités, Olivia Chow a donné un préavis que les députés néo-démocrates du comité vont demander à ce que le comité soit convoqué afin qu’une réunion d’urgence ait lieu au sujet des compressions à Postes Canada.

« Les Canadiens méritent mieux qu’un cadeau empoisonné pour Noël et un manque de responsabilité ministérielle, a affirmé Olivia Chow. Nous pensons que le comité doit se réunir afin d’étudier les implications de ces changements sur le service à la clientèle et sur l’avenir à long terme de Postes Canada. »