Le NPD dépose un projet de loi afin de protéger les infrastructures contre le vol

Le projet de loi prévoit des sanctions claires contre le vol de matériaux de cuivre

Aujourd’hui, le porte-parole du NPD en matière de sécurité publique, Randall Garrison (Esquimalt – Juan de Fuca), a déposé un projet de loi d’initiative parlementaire visant à modifier le Code criminel du Canada afin de protéger certaines infrastructures essentielles.

Ce projet de loi vise à garantir la protection des secteurs de l’énergie, des services publics, des communications, des soins de santé, et d’autres secteurs, en imposant des sanctions juridiques claires à ceux qui sont reconnus coupables de vol de fils ou de tuyaux de cuivre.

« Chaque année, le vol de matériaux de cuivre entraîne des pertes de plusieurs millions de dollars, a affirmé Randall Garrison. Ce projet de loi assurera la sécurité des travailleurs de tous les secteurs essentiels d’infrastructure et de nos collectivités. »

Selon l’Association canadienne de l’électricité, le vol de cuivre coûte 40 millions $ par année au secteur de l’électricité du Canada. Ces coûts sont ensuite refilés aux consommateurs canadiens, qui payent des factures d’électricité plus élevées. En réprimant le vol de cuivre, nous pouvons faire économiser de l’argent aux Canadiens et protéger les biens essentiels de notre pays tout en assurant la sécurité de nos collectivités.