Le NPD exhorte le gouvernement libéral à atteindre la cible fixée par l'ONU en matière d'aide internationale

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

 

OTTAWA – Alors que s’amorce aujourd’hui la Conférence de reconstitution des ressources du Fonds mondial à Montréal, le NPD exhorte le gouvernement libéral à bonifier son engagement en matière d’aide internationale. Le Fonds mondial, fondé en 2002, est un partenariat entre les gouvernements, la société civile et le secteur privé qui vise à lutter contre le sida, la tuberculose et le paludisme.

 

« Certes, nous sommes heureux que le Canada accueille cette importante conférence, mais le refus du gouvernement libéral d'augmenter de manière adéquate le budget de l’aide internationale du Canada envoie un mauvais signal à nos partenaires internationaux. Encore une fois, le gouvernement va davantage du côté de  l’image que du côté de la substance », a déclaré le porte-parole du NPD en matière de développement international, Robert Aubin.

 

Les néo-démocrates soutiennent depuis longtemps l’objectif de l’ONU qui consiste, pour tous les pays, à consacrer 0,7 % de leur produit national brut à l’aide au développement international. De nombreux pays, comme le Royaume-Uni, la Norvège, le Danemark et les Pays-Bas ont déjà atteint ou surpassé cet objectif.

 

« L’aide internationale est essentielle pour bâtir un monde plus fort, plus sain et plus résilient, a ajouté la porte-parole du NPD en matière d’affaires étrangères, Hélène Laverdière. L’an dernier, le budget consacré par le Canada à l’aide internationale était inférieur à 0,3 % du PNB, ce qui est bien en deçà de la moyenne des pays de l’OCDE. Nous pouvons et devons faire mieux. » 

– 30 –

http://www.npd.ca/nouvelles/le-npd-exhorte-le-gouvernement-liberal-atteindre-la-cible-fixee-par-lonu-en-matiere-daide

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Centre des médias du NPD : 613-222-2351 ou npdcom@parl.gc.ca