Le NPD exige que les victimes de la thalidomide soient indemnisées

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

23 novembre 2014

 

LE NPD EXIGE QUE LES VICTIMES DE LA THALIDOMIDE SOIENT INDEMNISÉES

OTTAWA – Le NPD presse le gouvernement d’indemniser équitablement les victimes de la thalidomide, qui doivent composer depuis des décennies avec les effets néfastes et tragiques de ce médicament qui avait reçu le feu vert du gouvernement pour être utilisé comme sédatif anti-nauséeux par les femmes enceintes.

« Cela fait plus de 50 ans que les victimes de la thalidomide et leurs proches doivent composer avec de terribles souffrances et effets secondaires, et la société canadienne a été témoin. Il est grand temps de changer les choses », a déclaré la porte-parole du NPD en matière de santé, Libby Davies (Vancouver-Est).

Le Canada a mis du temps à retirer ce médicament du marché, ce qui a accru le nombre de victimes au pays. Alors que certains pays, comme l’Allemagne et le Royaume-Uni, ont décidé d’indemniser et d’appuyer les victimes, le gouvernement canadien n’a pas emboîté le pas.

« Nous avons déposé une motion pressant le gouvernement d’appuyer adéquatement les victimes, qui continuent de composer avec les effets secondaires tragiques de ce médicament, a ajouté Mme Davies. Il est temps que le Canada prenne ses responsabilités. J’espère que tous les partis appuieront cette motion, afin que les victimes de la thalidomide obtiennent enfin le soutien qu’elles méritent. »

 

Motion du NPD :

Que de l'avis de la Chambre; a) un support absolu devrait être offert aux survivants de la thalidomide; b) la nécessité urgente de défendre les droits et la dignité des personnes touchées par la thalidomide devrait être reconnue; et c) le gouvernement devrait soutenir les survivants, tel que le demande le groupe de travail sur les survivants de la thalidomide.

– 30 –

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Véronique Breton, attachée de presse, 613 408-1483 ou veronique.breton@parl.gc.ca