Le NPD fait reculer les libéraux sur leur coup de force au Parlement

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

19 mai 2016

 

LE NPD FAIT RECULER LES LIBÉRAUX SUR LEUR COUP DE FORCE AU PARLEMENT

 

OTTAWA – Les néo-démocrates ont accueilli favorablement la décision du gouvernement libéral de revenir sur sa dernière tentative d'intimider le Parlement.

 

Au début de la semaine, les libéraux ont déposé la Motion 6. Si cette motion avait été adoptée, les députés n'auraient plus eu accès à de nombreux outils dont ils ont besoin pour faire leur travail et représenter les Canadiens. Les partis d'opposition se sont montrés unis comme jamais auparavant afin d'obliger le gouvernement à revenir sur sa décision.

 

« Il s'agit purement et simplement d'un coup de force, a affirmé le leader parlementaire du NPD, Peter Julian. Après avoir promis de faire les choses autrement et de travailler avec les autres partis, les libéraux sont allés plus loin que tous les précédents gouvernements pour mettre les rênes du Parlement entièrement entre leurs mains. »

 

Les néo-démocrates ont demandé au gouvernement d'aller au-delà de ce recul en mettant fin à l'utilisation des motions d'attribution de temps pour faire adopter à toute vapeur des projets de loi sans qu'ils fassent l'objet de débats adéquats. Nous avons également demandé au gouvernement de cesser de rejeter systématiquement les amendements constructifs proposés par les partis d'opposition et de revenir sur sa décision injuste de nommer une majorité libérale pour contrôler le comité sur la réforme électorale.   

 

« Il s'agit d'une importante victoire pour tous les Canadiens, a ajouté Peter Julian. Les libéraux ont essayé de nous faire taire, mais nous les avons obligés à reculer. » 

– 30 –

 

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Centre des médias du NPD : 613-222-2351 ou npdcom@parl.gc.ca