Le NPD presse le ministre Poilievre de retirer son projet de déforme électorale

Le porte-parole du NPD en matière de réforme démocratique, Craig Scott (Toronto – Danforth), a fait parvenir une lettre au ministre Pierre Poilievre lui demandant de retirer le projet de loi C‑23 et de collaborer avec tous les partis afin de rédiger un nouveau projet de loi.

« En repartant sur de nouvelles bases, j’espère que nous pourrons rétablir la confiance des Canadiens envers le processus électoral et l’institution démocratique qu’est le Parlement. Si nous ne repartons pas sur de nouvelles bases, je pense que les dommages causés à la confiance du public seront irréparables », a écrit M. Scott.

Des experts de toutes les allégeances politiques se sont prononcés contre le projet de loi C‑23. Celui-ci affaiblit notre démocratie en visant à empêcher Élections Canada d’accomplir son travail. De plus, le projet de loi C‑23 ne s’attaque pas aux vrais problèmes qui minent notre processus électoral, comme les appels téléphoniques frauduleux.