Le NPD propose des solutions au chômage chez les jeunes

OTTAWA – Le NPD propose la création d’un crédit d’impôt aux entreprises qui embauchent de jeunes Canadiens afin de lutter contre le taux élevé de chômage chez les jeunes. 

« Le taux de chômage chez les jeunes est deux fois plus élevé que le taux de chômage national et les conservateurs restent les bras croisés, a souligné la porte-parole de l'Opposition officielle en matière de finances, Peggy Nash (Parkdale – High Park). Nous proposons un incitatif avantageux pour les entreprises et pour les jeunes travailleurs. Il encouragera la création d’emplois pour les jeunes et aidera les entreprises à assumer les coûts de la formation. »

Le NPD propose que le gouvernement mette en place un crédit d’impôt aux entreprises qui embauchent des jeunes âgés de 18 à 25 ans. Les entreprises pourraient recevoir un montant allant jusqu’à 1000 $ pour l’embauche et un montant équivalent destiné à la formation de cet employé.  Le montant serait doublé dans les régions particulièrement touchées par le chômage.

« L’inaction des conservateurs compromet l’avenir des jeunes et la prospérité économique du Canada à long terme, a déclaré la porte-parole de l'Opposition officielleen matière d’emploi et de développement social, Jinny Sims (Newton – Delta-Nord). Nous demandons aux conservateurs de mettre en place le Crédit d’impôt pour l’emploi de jeunes le plus tôt possible afin de réduire le taux de chômage élevé chez les jeunes au Canada. »

« Les jeunes d’aujourd’hui sont plus éduqués que jamais, mais ils ne réussissent pas à dénicher des emplois à la hauteur de leurs capacités, a rappelé porte-parole de l'Opposition officiellepour les jeunes, Matthew Dubé (Chambly – Borduas). Le crédit d’impôt proposé par le NPD est une solution gagnante pour les jeunes et pour les entreprises. »