Le NPD propose plus de transparence au Parlement

OTTAWA – Les Canadiens s’attendent à ce que le Parlement soit plus transparent, et le NPD a un plan.

Aujourd’hui, le NPD a proposé trois nouvelles mesures qui pourraient être mises en place pendant la prochaine session parlementaire afin d’améliorer immédiatement la transparence chez les parlementaires.

« Après des mois de scandales à Ottawa, les Canadiens veulent que les parlementaires haussent la barre. Le NPD a un plan concret pour améliorer la transparence au Parlement, a déclaré le président du caucus de l'opposition officielle, Peter Julian (Burnaby – New Westminster). Nous mettons au défi les conservateurs et les libéraux d’accepter notre proposition et de renforcer avec nous les règles qui régissent le comportement des députés et des sénateurs. »

Les propositions du NPD:

-        Interdire aux parlementaires d’occuper une place dans les conseils d’administration de grandes corporations;

-        Interdire aux parlementaires d’être doublement payés pour effectuer un travail qu’ils effectuent à titre de député ou de sénateur;

-        Renforcer les règles d’éthique en les intégrant dans un projet de loi et accorder au Commissaire à l’éthique le droit d’imposer des sanctions aux politiciens qui enfreignent les règles.

« Les Canadiens ont raison de s’attendre à davantage de transparence de la part des parlementaires, a déclaré la porte-parole de l'opposition officielle en matière de Justice, Françoise Boivin (Gatineau). En faisant adopter ces règles d’éthique dans un projet de loi et en donnant au Commissaire à l’éthique le droit d’imposer des sanctions, nous pourrons mieux pincer les parlementaires qui ne jouent pas selon les règles. »