Le NPD propose trois importantes études au comité des affaires étrangères

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

3 novembre 2014

LE NPD PROPOSE TROIS IMPORTANTES ÉTUDES AU COMITÉ DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES

 

OTTAWA – Les néo-démocrates font preuve d’initiative en proposant au Comité des affaires étrangères d’examiner trois des enjeux internationaux les plus pressants : les exactions de l’EIIL, les répercussions du conflit l'été dernier au Proche-Orient  et le soulèvement démocratique à Hong Kong.

« Malgré l’émergence de divers enjeux internationaux qui touchent le Canada et ses citoyens, les conservateurs n’ont proposé aucune nouvelle étude au Comité des affaires étrangères depuis le printemps, a déclaré le porte-parole du NPD en matière d’affaires étrangères, Paul Dewar (Ottawa Centre). Nous demandons aux députés conservateurs qui siègent au Comité des affaires étrangères d’appuyer la proposition du NPD visant à concentrer les audiences du Comité sur ces enjeux cruciaux. »

Les études proposées par le NPD viseraient à examiner la réponse du Canada aux violences perpétrées par l’EIIL en Irak et en Syrie, les façons dont le Canada pourrait appuyer la reconstruction à Gaza, ainsi que la situation à Hong Kong.

« Les conservateurs sont peut-être réticents à proposer au Comité d’examiner les enjeux d’actualité, mais les néo-démocrates sont prêts à aller de l’avant, a ajouté la porte-parole du NPD en matière de développement international, Hélène Laverdière (Laurier—Sainte-Marie). Ces études favoriseront l’adoption de politiques pragmatiques, fondées sur les témoignages des experts et sur un examen approfondi de ces enjeux. »

 

-30-

 

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Kiavash Najafi, attachée de presse, 613-852-6186 ou kiavash.najafi@parl.gc.ca

 

http://www.npd.ca/nouvelles/le-npd-propose-trois-importantes-etudes-au-comite-des-affaires-etrangeres