Le NPD rejette tout projet pétrolier dans le port de Gros-Cacouna

OTTAWA – Le NPD profitera de sa journée de l’opposition aujourd’hui pour convaincre le gouvernement conservateur de rejeter tout projet pétrolier éventuel dans le Port de Gros-Cacouna, l’habitat naturel du béluga du Saint-Laurent, une espèce menacée.

«Au fil des derniers mois, les Québécois ont été clairs: ils ne veulent pas de ce port pétrolier, surtout pas dans la pouponnière des bélugas », a indiqué le porte-parole adjoint en matière d’environnement, François Choquette (Drummond).

Il ne reste aujourd’hui que 880 bélugas dans le fleuve Saint-Laurent et ce mammifère marin est une espèce menacée en vertu de la Loi sur les espèces en péril. La proposition de ce projet pétrolier de TransCanada à Cacouna s’établirait au cœur même de l’habitat où les femelles mettent bas et où les bébés passent les premières semaines de leur vie.

« Depuis trop longtemps, les conservateurs font passer les profits des grandes pétrolières avant la protection de l’environnement et l’intérêt public. Ce projet ne correspond pas aux critères de développement durable de nos ressources naturelles et nous devons l’arrêter », tranche la porte-parole du NPD en matière d’environnement, Megan Leslie (Halifax).

Texte de la motion du NPD:

Que, de l’avis de la Chambre, le projet pétrolier du Port de Gros-Cacouna, qui ne servirait qu’à l’exportation du pétrole canadien non-transformé, aura un impact négatif sur l’économie canadienne en entraînant des pertes d'emplois bien rémunérés, constituera une menace environnementale inacceptable pour l’écosystème du Saint-Laurent, notamment la population de bélugas, et par conséquent, n’est pas conforme au principe de développement durable et doit être rejeté.

 

– 30 –

 

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Véronique Breton, attachée de presse, (613) 408-1483 ou veronique.breton@parl.gc.ca

 

http://www.npd.ca/nouvelles/le-npd-rejette-tout-projet-petrolier-dans-le-port-de-gros-cacouna