Le NPD s’attaque aux emplois précaires et aux stages non rémunérés

Les travailleurs urbains ont besoin de soutien, d’après le député du NPD Andrew Cash.

Cash (Davenport) déposera aujourd’hui un projet de loi proposant une Stratégie nationale pour les travailleurs urbains qui aiderait les travailleurs incapables de se trouver un emploi permanent à temps plein en leur offrant des avantages sociaux et une sécurité d’emploi.

« Autrefois, les jeunes se trouvaient un emploi en sortant de l’école et ils travaillaient au même endroit toute leur vie. C’était assez pour élever une famille et pour avoir une retraite et une pension raisonnables. Aujourd’hui, tout cela a changé. De nouvelles lois et de nouvelles politiques sont nécessaires pour refléter la vie au 21e siècle », a déclaré Andrew Cash.

Des rapports publiés récemment montrent que le nombre de Canadiens sur le chômage, qui ont des contrats à court terme ou qui ont plusieurs emplois à temps partiel a atteint un record. Mais encore, le taux de chômage chez les jeunes est près du double de la moyenne nationale et de nombreux jeunes Canadiens travaillent même gratuitement comme stagiaires non rémunérés.

Le projet de loi de Cash sur les travailleurs urbains propose :

-       L’amélioration de l’accès à l’assurance-emploi;

-       L’étalement du revenu pour les travailleurs dont le revenu fluctue de façon importante;

-       L’amélioration de l’accès à une pension raisonnable et;

-       La prévention de la mauvaise utilisation et de l’abus des stagiaires non rémunérés.