Le NPD veut empêcher l'extradition d'une mère aux États-Unis

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

16 décembre 2015 

LE NPD VEUT EMPÊCHER L’EXTRADITION D’UNE MÈRE AUX ÉTATS-UNIS 

OTTAWA – Le NPD demande à la ministre de la Justice d’empêcher l’extradition d’une mère célibataire vers l’État de la Géorgie, aux États-Unis, et d’ainsi honorer l’engagement du gouvernement à aider les femmes et les enfants à fuir la violence domestique. 

« Je vous exhorte, Madame la Ministre, à faire preuve de compassion envers ces enfants et à exercer votre prérogative de rejeter l’extradition », a écrit la porte-parole du NPD pour l’immigration, les réfugiés et la citoyenneté, Jenny Kwan (Vancouver-Est) dans sa lettre à la ministre de la Justice. 

Accusée d’avoir violé une ordonnance de garde en Géorgie, la citoyenne canadienne « M. » fait l’objet d’un ordre d’extradition vers les États-Unis. M. a perdu la garde de ses enfants aux mains de son ex-mari, qui serait pourtant violent. Les enfants ont fui le domicile du père, craignant les sévices. M. a confié ses enfants à un refuge, au Québec, afin d’assurer leur sécurité. Un tribunal québécois a ensuite remis la garde des enfants à leur mère, M. 

La loi géorgienne ne permet pas à la mère de se défendre sur le fondement qu’elle protégeait ses enfants d’un danger imminent lorsqu’elle les a pris sous son aile, comme le permet cependant la loi canadienne. 

« L’ordre d’extradition de M. semble ignorer complètement le bien-être de ses enfants et le fait que ceux-ci seront séparés de leur mère simplement parce qu’elle a voulu les protéger lorsqu’ils étaient dans le besoin », a également écrit Mme Kwan. 

– 30 – 

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Centre des médias du NPD : 613-222-2351 ou npdcom@parl.gc.ca

 http://www.npd.ca/nouvelles/le-npd-veut-empecher-lextradition-dune-mere-aux-etats-unis