Le NPD veut interdire les black-outs d’événements sportifs à la télévision

Le porte-parole du NPD en matière de protection du consommateur, Glenn Thibeault (Sudbury), a déposé aujourd’hui un projet de loi pour interdire les restrictions imposées à la diffusion d’événements sportifs dans le cas où ces événements ont lieu dans des sites construits grâce à des fonds publics.

« Qu’il s’agisse de hockey de la LNH ou de football de la LCF, les Canadiens appuient généralement l’utilisation de fonds publics pour la construction de stades et d’arénas servant à accueillir des équipes de sport professionnelles. Il n’est que juste que les ligues permettent aux amateurs de sport de regarder leurs matchs à la télévision sans black-out local ou régional » , a déclaré Glenn Thibeault.

Actuellement, les sociétés de radiodiffusion, les équipes de sport professionnel et les ligues  peuvent décider de ne diffuser un match à la télévision que dans la ville où joue l’équipe de sport concernée, ou à l’intérieur de limites géographiques bien précises (villes, régions, provinces et territoires).

« Si les contribuables participent au financement de la construction d’un stade ou d’un aréna, ils devraient pouvoir regarder les matchs de l’équipe qui s’y rattachent, peu importe si l’équipe a réussi à remplir le stade ou s’ils vivent dans une région géographique précise qui fait l’objet de restriction de diffusion», a affirmé Glenn Thibeault.