Le NPD veut sauver le Programme de soins de santé maternelle et infantile des Premières Nations

Le NPD demande au gouvernement conservateur d’annuler sa décision d’éliminer un programme essentiel destiné aux Premières Nations : le Programme de santé maternelle et infantile (SMI) du Manitoba.

« Ce programme a fait ses preuves. Le taux de mortalité infantile est deux fois plus élevé chez les Premières Nations que dans le reste de la population. Il nous faut plus de soutien à la santé maternelle », a affirmé la députée du NPD, Niki Ashton (Churchill).

Plusieurs organisations canadiennes, notamment l’Association des femmes autochtones du Canada, Oxfam Canada et l’Association canadienne des sages-femmes ont écrit à la ministre de la Santé, Rona Ambrose, dans le but de sauver le SMI, qui offre du soutien à 14 communautés des Premières Nations partout au Manitoba.

« Le NPD est fier de l’appui qu'offre le Canada à l'étranger en matière de santé maternelle, mais les femmes canadiennes ont aussi besoin d’aide, a ajouté Carol Hughes. La ministre annulera-t-elle sa décision et maintiendra-t-elle ce programme essentiel de santé maternelle? », a demandé la porte-parole du NPD en matière de santé des autochtones Carol Hughes (Algoma-Manitoulin-Kapuskasing) à la Chambre des communes.