LE PROJET DE LOI GAGNANT DU CONCOURS « CREATE YOUR CANADA » DÉPOSÉ AU PARLEMENT

OTTAWA – Aujourd’hui, le député du NPD Nathan Cullen (Skeena-Bulkley Valley) a déposé la Loi sur les emballages zéro déchet au Parlement. Ce projet de loi fait suite à la pétition sur le plastique dans les océans du député néo-démocrate Gord Johns (Courtenay-Alberni), qui a amassé plus de 170 000 signatures, et est inspiré par une idée de Ben Korving, le gagnant de la compétition Create your Canada, qui a eu lieu dans le nord-ouest de la Colombie-Britannique l’été dernier.

 
Cette loi exigerait que tous les emballages commerciaux soient recyclables ou compostables. Ses objectifs sont de réduire la pollution par le plastique, de diminuer les coûts d’enfouissement pour les municipalités et d’aider la population canadienne à recycler.
 
« Seulement 11 % du plastique au Canada est recyclé. Le gouvernement dit qu’il a à cœur la réduction de la pollution par le plastique, mais nous n’avons pas de réglementation nationale afin d’atteindre le zéro déchet, a souligné M. Cullen. Nous devons faire mieux. C’est pourquoi je suis honoré de présenter la Loi sur les emballages zéro déchet. Cette une idée qui vient directement du Nord-Ouest, où les gens comprennent qu’il est urgent d’agir afin de protéger nos océans des dommages causés par la pollution. Il est clairement temps pour le Canada d’effectuer la transition vers le zéro déchet. »
 
Ben était à Ottawa pour assister au dépôt du projet de loi. Il a expliqué pourquoi son idée semblait représenter une solution évidente au problème des déchets plastiques. « Si l’Union européenne, qui compte plus de 500 millions de personnes, est capable de s’engager à prendre des mesures significatives pour s’attaquer aux déchets plastiques, alors le Canada peut certainement le faire aussi », a-t-il déclaré.
 
Plusieurs groupes environnementaux ont déjà exprimé leur appui au projet de loi, citant son potentiel à établir des normes claires afin de rendre le recyclage plus facile pour la population canadienne et de réduire les dommages environnementaux causés par l’excès d’emballages en plastique.

 

  – 30 –