LE RAPPORT DU VG SOULIGNE LA NÉCESSITÉ DE COMBLER LE FOSSÉ NUMÉRIQUE ENTRE LES RÉGIONS URBAINES ET RURALES

OTTAWA - Quelques heures après la publication par le vérificateur général d'un rapport frappant sur le « fossé numérique » entre les personnes vivant dans les régions rurales et urbaines au Canada, le chef du NPD, Jagmeet Singh, a déclaré dans un discours prononcé lors d'un événement de la Fédération canadienne des municipalités (FCM) que les Canadiens.nes ont besoin d'un plan national pour régler ce problème une fois pour toutes.

 
« L'accès à Internet haute vitesse à large bande est essentiel au renforcement du tissu social et économique du Canada et à l'accroissement de notre compétitivité, mais trop de personnes dans les régions rurales et éloignées n'ont pas la connexion Internet dont ils ont besoin pour accéder à des services importants comme les services bancaires, les soins de santé et l'éducation, a déclaré M. Singh. Il est temps d'arrêter l'approche ad hoc des gouvernements libéraux et conservateurs qui se sont succédé : Les Canadiens et Canadiennes ont besoin de prévisibilité. Nous avons besoin d'un plan national qui va régler globalement le problème de la connectivité assorti d'un financement pour régler cet enjeu pour de bon. »
 
Le rapport du vérificateur général a souligné l'absence de stratégie du gouvernement pour répondre aux besoins de connectivité de la population canadienne dans les régions rurales et éloignées. Cela signifie que les gens de ces régions ont moins accès à d'importants services en ligne et n'ont pas été informés par le gouvernement libéral quand ils peuvent s'attendre à un meilleur accès. Il y a quelques semaines à peine, la FCM a signalé ce problème et a demandé au gouvernement fédéral de faire preuve de leadership dans la mise en œuvre d'une approche à plus long terme en matière de connectivité, disant que les municipalités et les entreprises du secteur privé qui soumissionnent pour des projets financés ont besoin de plus d'argent et d'une meilleure prévisibilité. L'approche libérale actuelle, qui consiste à annoncer la création d'un nouveau fonds à quelques années d'intervalle, laisse plus de deux millions de ménages canadiens sans accès à un service Internet qui respecte l'objectif du CRTC, soit 50 mégabits par seconde pour les téléchargements et 10 mégabits pour les envois.
 
« Ce manque de compréhension politique des investissements stratégiques a privé trop de familles, d'entreprises et de collectivités canadiennes des services Internet haute vitesse et sans fil dont elles ont besoin, a déclaré Christine Moore, porte-parole du NPD pour les affaires rurales. "Les néo-démocrates réclament depuis longtemps une stratégie nationale pour l'expansion des services à large bande et de la connectivité mondiale, et nous continuerons de faire pression sur le gouvernement libéral pour qu'il fasse preuve de leadership dans ce dossier, car il est crucial pour le succès et la croissance de nos collectivités. »

 

  – 30 –