Le vérificateur général révèle encore des cas de mauvaise gestion conservatrice

Son rapport révèle notamment des problèmes concernant les pensions, les prisons, les services de police des Premières Nations, le recensement, l’Agence du Revenu du Canada

 

Le plus récent rapport du vérificateur général jette une lumière accablante sur l’incapacité des conservateurs à bien gérer les services et programmes publics essentiels pour les Canadiens.

« À cause de leur incurie et de leur vision à courte vue, les conservateurs gaspillent de l’argent et ne parviennent pas à offrir des services publics de qualité, a déclaré le porte-parole du NPD pour le Conseil du Trésor, Mathieu Ravignat (Pontiac). Nous n’avons pas besoin d’un autre déni conservateur comme celui qui a mené au scandale des F-35. Les Canadiens méritent une véritable reddition de compte de la part de leur gouvernement.

Dans son rapport, le vérificateur général révèle un dangereux manque de contrôle de la gestion des régimes publics de pension ; de graves problèmes depuis sa création à l’Agence canadienne de développement économique du Nord ; des données fausses obtenues à cause de l’élimination du formulaire long du recensement et qui affectent le programme de travailleurs étrangers ; et de la négligence dans l’administration des services de police des Premières Nations.

« Le vérificateur général est clair, net et précis, le gouvernement conservateur a fait preuve d’incurie dans tous les dossiers qu’il a examinés », a conclu M. Ravignat. Et, encore une fois, on voit que les conservateurs forment un gouvernement usé à la corde et qu’ils ne s’attaquent à une problématique que lorsqu’une affaire est ébruitée dans les médias. »