Les anciens combattants et leurs familles sont victimes des conservateurs

Le porte‑parole du NPD en matière d’anciens combattants, Peter Stoffer (Sackville—Eastern Shore), reproche au gouvernement conservateur de tenter d’équilibrer son budget aux dépens des anciens combattants et de leurs familles.

« Shane Jones, qui a combattu en Afghanistan, souffre de stress post-traumatique et d’un traumatisme crânien,  a déclaré Stoffer. Le travailleur social qui s’occupe de son dossier a changé trois fois depuis juin et à chaque fois que son dossier est confié à un nouvel agent, il a l’impression de tout recommencer à zéro. »

Les compressions du gouvernement conservateur ont touché des centaines d’employés d’Anciens Combattants Canada. Et le gouvernement Harper a l’intention de fermer neuf bureaux de districts d’ici l’an prochain, un plan auquel s’opposent férocement des groupes et des travailleurs de dossiers d’anciens combattants.

« Beaucoup d’anciens combattants requièrent une aide individuelle qu’ils ne peuvent pas obtenir par l’intermédiaire d’un site Web, d’une application mobile ou d’un numéro sans frais, a ajouté le porte‑parole adjoint du NPD en matière d’anciens combattants Sylvain Chicoine (Châteauguay—Saint-Constant). Les néo-démocrates demandent au gouvernement fédéral d’annuler ces compressions immédiatement. »