Les compressions conservatrices affectent durement l’assurance-emploi

Un nouveau rapport de Statistiques Canada publié aujourd’hui révèle que le nombre de demandes d’assurance-emploi est en hausse de 10 % alors que 2500 Canadiens de moins reçoivent des prestations d’assurance-emploi. Les Canadiens paient le prix des compressions des conservateurs à l’assurance-emploi.

« Les conservateurs ont imposé des changements au programme d’assurance-emploi et changé les règles afin d'en réduire l’accès. Des milliers de Canadiens se retrouvent maintenant sans l’aide dont ils ont besoin », a affirmé le porte-parole du NPD en matière d’assurance-emploi, Robert Aubin (Trois-Rivières).

Depuis que les changements à l’assurance-emploi ont été mis en vigueur, moins de 4 chômeurs canadiens sur 10 sont admissibles aux prestations d’assurance-emploi. Au cours de la dernière année, le nombre de Canadiens recevant des prestations d'assurance-emploi a baissé de 3,3 %, même si le nombre de demandes à l’assurance-emploi a augmenté de 10 %.

« Les conservateurs ne comprennent tout simplement pas. Le programme d’assurance-emploi est financé par les cotisations des travailleurs et des employeurs et non pas par le gouvernement », a ajouté le porte-parole adjoint du NPD en matière d’assurance-emploi Robert Chisholm (Dartmouth—Cole Harbour).