Les conservateurs abandonnent les enfants pauvres à leur sort

Cela fait plus de 20 ans que les élus fédéraux ont adopté à l’unanimité une résolution pour mettre fin à la pauvreté des enfants au Canada. Malheureusement, sous les conservateurs, aucun progrès n’a été réalisé dans ce dossier.

« Un enfant sur sept vit toujours dans la pauvreté. La rhétorique conservatrice sur l’économie ne remplit pas leur estomac», s’est indignée la porte-parole du NPD en matière d’emploi et de développement social, Jinny Sims (Newton – Delta-Nord).

« Les conservateurs ne comprennent pas que la première étape de tout plan économique devrait être l’éradication de la pauvreté et non pas l’octroi de faveurs aux proches du parti. »

L’organisme Campagne 2000 demande au gouvernement fédéral de présenter un plan d’action pour réduire et éradiquer la pauvreté. Ce plan devrait comprendre des objectifs et des échéanciers, et tenir compte de l’avis des provinces, des territoires et des gouvernements autochtones.

« La motion d’Ed Broadbent pour mettre fin à la pauvreté des enfants a été adoptée à l’unanimité par la Chambre des communes il y a plus de 20 ans. Et pourtant, les gouvernements conservateurs et libéraux qui se sont succédé n’ont rien fait pour tenir cette promesse. Les Canadiens méritent mieux », a conclu Mme Sims.