Les conservateurs camouflent l’échec qu’est le tribunal de la sécurité sociale

Les conservateurs ont fait attendre des milliers de Canadiens pendant des années pour obtenir un appel devant le Tribunal de la sécurité sociale. Ils essayent maintenant de cacher des informations sur la gravité des lacunes de ce système.

Une demande d’accès à l’information obtenu par La Presse canadienne révèle que le Tribunal de la sécurité sociale ne répertorie plus le taux de succès et d'échec des appels concernant les prestations d’invalidité du Régime de pensions du Canada.

« Il s’agit d’un principe fondamental de justice, a affirmé la porte-parole du NPD en matière d’emploi et de développement social, Jinny Sims (Newton—North Delta). D’abord, le Tribunal a refusé de publier ses décisions et il tente maintenant de cacher les données sur le nombre de personnes dont les appels se terminent en queue de poisson. »

Les informations obtenues précédemment par le NPD révèlent que le Tribunal de la sécurité sociale ne répertorie plus les délais d’attente, même si des milliers de Canadiens attendent toujours d’obtenir un appel. Le Tribunal a affirmé dans une note de service au ministre qu’ils ne planifiaient pas pouvoir éliminer l'arriéré d’ici 2017, au plus tôt.

« Les conservateurs ont complètement rasé le système de recours. Ce sont les citoyens qui en paient les frais, a ajouté la porte-parole adjointe du NPD en matière d’emploi et de développement social, Sadia Groguhé (Saint-Lambert). Il s’agit de personnes au chômage, de personnes handicapées et d’aînées sans revenu qui ont besoin de payer leurs factures et d’acheter à manger. Il est inacceptable de leur demander d’attendre des années pour que le gouvernement reprenne le contrôle de la situation. »