Les conservateurs doivent protéger les Canadiens contre l’espionnage

Le NPD profitera de sa journée de l’opposition de lundi pour tenter d’obliger le gouvernement à agir pour protéger les Canadiens contre la divulgation sans mandat de leurs activités téléphoniques et en ligne.

« Les conservateurs sont incapables de protéger les renseignements personnels des Canadiens et ces atteintes à la vie privée coûtent plus d’un million de dollars par année aux contribuables, a déclaré la porte-parole du NPD en matière d’enjeux numériques, Charmaine Borg (Terrebonne – Blainville). Le public a le droit de savoir à quelle fréquence et pour quelles raisons les conservateurs autorisent l’interception des communications privées des Canadiens. »

Texte de la motion du NPD :

Que, de l’avis de la Chambre, le gouvernement devrait suivre la recommandation de la commissaire à la protection de la vie privée et rendre public le nombre de divulgations sans mandat qui ont été réalisées par les entreprises de télécommunication à la demande des agences et ministères fédéraux, et immédiatement corriger les lacunes qui ont permis la divulgation sans mandat des renseignements personnels de citoyens respectueux de la loi.