Les Conservateurs et les Libéraux abandonnent les bélugas

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

Le 20 octobre 2014

LES CONSERVATEURS ET LES LIBÉRAUX ABANDONNENT LES BÉLUGAS

OTTAWA – Malgré la vive opposition de nombreux experts et citoyens, les députés conservateurs et libéraux ont décidé de faire passer un projet de port pétrolier à Gros-Cacouna avant la protection des bélugas du Saint-Laurent, une espèce menacée et protégée en vertu de la Loi sur les espèces en péril. Lors d’un vote à la Chambre des communes qui a eu lieu ce soir, ils ont rejeté notre motion visant à s’y opposer.

« Encore une fois, les conservateurs et les libéraux se rangent du côté des pétrolières et font fi des conséquences sur notre environnement plutôt que d'agir dans l'intérêt de leurs électeurs et de protéger une espèce en péril », a déclaré le porte-parole adjoint du NPD en matière d’environnement, François Choquette (Drummond).

Ce projet de port pétrolier, qui doit s'établir en plein cœur de l'habitat naturel des bélugas dans l'estuaire du St-Laurent, aura certainement des conséquences majeures sur la survie de cette espèce. De plus, il ne correspond pas du tout aux critères de développement durable de nos ressources naturelles, appuyés par un nombre croissant de Canadiens.

« Ce projet est nocif pour notre environnement, contraire aux volontés des citoyens et il ne présente pratiquement aucun intérêt économique. C’est honteux que les libéraux se soient liés aux conservateurs pour rejeter notre motion, eux qui prétendent être d’ardents défenseurs de l’environnement», a ajouté M. Choquette.

Le NPD est le seul parti qui se battra pour préserver l'environnement des bélugas du St-Laurent et l'intérêt des Canadiens qui ont à coeur notre environnement.

– 30 –

 

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :
Véronique Breton, attachée de presse, (613) 408-1483 ou veronique.breton@parl.gc.ca

 

http://www.npd.ca/nouvelles/les-conservateurs-et-les-liberaux-abandonnent-les-belugas