Les conservateurs ne protègent pas les travailleurs des installations en mer

Il y a près de quatre ans, un hélicoptère s’est écrasé au large de la côte de Terre-Neuve, tuant 17 personnes. Les conservateurs n’ont pas mis en application les importantes recommandations en matière de sécurité qui avaient été faites à cette époque-là. Ainsi les travailleurs des installations en mer sont toujours exposés à des risques inutiles.

« Suite à cet accident, le Bureau de la sécurité des transports avait fait d’importantes recommandations qui visaient à mieux protéger les Canadiens contre les décès et les blessures. Il n’existe pas de raison pour justifier que les conservateurs ne les aient pas encore mises en vigueur, a déclaré le porte-parole du NPD en matière de défense, Jack Harris (St.John’s Est). Nous espérons qu’ils n’attendent pas qu’une autre tragédie se produise avant d’agir. »

Les nouveaux règlements de sécurité présentés récemment ne tiennent pas compte de la recommandation selon laquelle un avion devrait être capable de fonctionner au moins 30 minutes à la suite d’une perte importante de carburant.

« Comment se fait-il que les travailleurs des installations en mer n’aient pas la protection qu’ils méritent? Sikorsky est tenu d’assurer que les nouveaux hélicoptères militaires puissent fonctionner pendant 30 minutes à la suite d’une fuite, pourquoi cela n’est-il pas pareil pour les travailleurs des installations en mer? a demandé Jack Harris. Le gouvernement est responsable d’assurer que les travailleurs en mer aient le meilleur système de protection possible. »