Les conservateurs refusent d’améliorer les soins pour les anciens combattants

Le porte-parole adjoint du NPD en matière d’anciens combattants, Sylvain Chicoine (Châteauguay – Saint-Constant), a fait la déclaration suivante suite au rejet de sa motion demandant au gouvernement de venir en aide aux anciens combattants et aux militaires qui ont des troubles de santé mentale :

La dernière vague de suicides dans l’armée préoccupe tous les Canadiens.

Le NPD croit que les hommes et les femmes qui ont servi le Canada dans les forces armées devraient pouvoir compter sur leur gouvernement pour les aider lorsqu’ils en ont besoin. Il est insensé de penser qu’après s’être battus à l’étranger, les anciens combattants doivent se battre à nouveau contre leur propre gouvernement pour recevoir les soins de base lorsqu’ils reviennent au pays.

C’est pourquoi nous avons, à de nombreuses reprises, exhorté Stephen Harper et les conservateurs à annuler les fermetures de bureaux d’Anciens Combattants Canada, à accroître les investissements dans les soins de santé mentale offerts aux membres des Forces canadiennes et à rendre prioritaires les enquêtes toujours en cours sur les suicides de militaires.

En votant contre notre motion, les conservateurs tournent à nouveau le dos aux anciens combattants. Ils abandonnent ainsi les braves fils et les filles qui ont servi le Canada au moment où ils ont le plus besoin d’aide. Les conservateurs devraient avoir honte.