Les conservateurs refusent de reduire les frais de carte de crédit

 

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

 

17 juin 2015

 

 

 

LES CONSERVATEURS REFUSENT DE REDUIRE LES FRAIS DE CARTE DE CRÉDIT 

 

OTTAWA – Cet après-midi, les conservateurs ont rejeté la motion M-574 qui vise à limiter les frais de cartes de crédit pour les commerçants. Le parrain de la motion Alain Giguère (Marc-Aurèle-Fortin) a émis la déclaration suivante : 

 

« Aujourd’hui le gouvernement Harper a une fois de plus tourné aux entreprises de chez nous, créatrices d’emploi. La stratégie des conservateurs de laisser les compagnies de cartes de crédit en faire à leur tête ne fonctionne pas.  

 

À l’heure où les PME canadiennes paient les frais de transaction de cartes de crédit les plus élevées au monde, il est impératif de s’inspirer de l’Union européenne et de l’Australie en limitant ces frais.

 

Cette motion était une occasion de donner un coup de main à nos entreprises afin qu’ils dégagent une nouvelle marge de manœuvre pour croître et créer de l’emploi. Elle aurait pu devenir un outil législatif réduisant les frais exorbitants que les compagnies de carte de crédit imposent aux commerçants et qui finissent par être refilés aux consommateurs.  

 

Le NPD sait que la situation actuelle entraîne des pertes importantes de revenus auprès des commerçants. En 2012, les entreprises de ventes au détail ont payé 832 millions de dollars en frais de carte de crédit. 

 

Depuis le dépôt de la motion M-574 l’hiver dernier, une multitude d’intervenants y ont offert leur support, dont l’Association des Marchands dépanneurs Épiciers du Québec, l’Association canadienne des dépanneurs en alimentation  et Restaurants Canada.  

 

Malgré cette défaite, les néodémocrates continueront à se battre pour aider nos commerçants. » 

 

– 30 – 

 

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

 

Marie-Christine Fiset, attachée de presse, 613-290-8167 ouMarie-Christine.Fiset@parl.gc.ca