Les conservateurs sapent le système de santé public

Le Nouveau Parti démocratique presse le gouvernement conservateur de renouveler l’Accord sur les soins de santé de 2004 - qui vient à échéance dans une semaine - et à faire preuve de leadership en travaillant avec les provinces et les territoires afin d’améliorer notre système de soins de santé public.

« La nouvelle formule de financement que les conservateurs ont adoptée de façon unilatérale il y a deux ans menace l’un des services publics les plus précieux pour les Canadiens», a déclaré la porte-parole en matière de santé, Libby Davies (Vancouver – Est).

Or il n’y a pas de nouvel accord sur la santé. À la place d’une entente, les conservateurs ont choisi de transférer les coûts des soins de santé aux provinces et de tourner le dos au système de soins de santé sur lequel les Canadiens comptent depuis des générations. Par conséquent, nous verrons une augmentation des inégalités au pays – la hausse des temps d’attente, la réduction des services de première ligne et un manque d’accès aux soins à domicile et de longue durée.

« C’est tout simplement inacceptable. Le gouvernement a un rôle à jouer afin d’assurer des soins de santé de qualité à chaque citoyen », a ajouté le porte-parole adjoint en matière de santé, Dany Morin (Chicoutimi – Le Fjord).