Les conservateurs trompent les Canadiens sur le Régime public de pensions

Le porte-parole du NPD en matière de pensions, Murray Rankin (Victoria), a demandé au Président de la Chambre d’ouvrir une enquête afin de savoir si le député conservateur Kevin Sorenson a délibérément induit le Parlement en erreur lors du débat concernant une motion du NPD sur la bonification du Régime de pensions du Canada et du Régime des rentes du Québec (RPC et RRQ).

« Les conservateurs sont irresponsables de manipuler les chiffres au sujet du RPC et du RRQ, surtout avec la crise des retraites actuelle, a déclaré M. Rankin. Le NPD veille à s’assurer que les Canadiens puissent prendre leur retraite dans la dignité, mais les conservateurs préfèrent défendre leur idéologie. »

Le NPD a récemment proposé d’augmenter graduellement les prestations du RPC et du RRQ. Les experts conviennent qu’il s’agit du meilleur moyen de garantir une retraite digne pour tous les Canadiens.

Lors du débat sur cette proposition, M. Sorenson a prétendu que le ministère des Finances avait estimé que la proposition du NPD ferait disparaître des emplois partout au pays. Des documents récemment obtenus en vertu de la Loi sur l’accès à l’information révèlent toutefois que le ministère des Finances a plutôt établi que la bonification du RPC et du RRQ engendrerait des retombées économiques positives à long terme et un meilleur revenu pour les aînés.