Les données révisées de Statistique Canada révèlent encore plus d'emplois précaires

L’aveu d’une erreur importante de Statistique Canada concernant le rapport sur les emplois du mois de juillet démontre le vrai coût des compressions des conservateurs à l’agence.

« Statistique Canada offre des renseignements essentiels au secteur industriel canadien. Or, les compressions des conservateurs nuisent à la capacité de Statistique Canada de fournir des données fiables », a affirmé la porte-parole du NPD en matière d’industrie, Peggy Nash (Parkdale—High Park).

L’enquête sur la population active révisée aujourd’hui révèle que 18 000 emplois à temps plein ont été perdus. Cela veut dire qu’au lieu d’occuper des emplois de qualité à temps plein, les Canadiens doivent se rabattre sur des emplois saisonniers, précaires à temps partiel.

« Ces chiffres révisés démontrent à quel point la situation de l’emploi est précaire au Canada, a ajouté Peggy Nash. Contrairement aux conservateurs, les néo-démocrates bâtiront une économie durable en créant des emplois de qualité à temps plein. »