Les libéraux doivent dire la vérité au sujet de l'affaire d'enlèvement des enfants Azer

 

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

OTTAWA – Le député du NPD Gord Johns (Courteny – Alberni) demande à Stéphane Dion, ministre des Affaires étrangères, de révéler quelles mesures ont été prises pour assurer le retour sécuritaire au Canada des enfants d’Alison Azer. Il le somme aussi d’expliquer pourquoi son ministère s’est immiscé dans l’enquête de la GRC sur l’enlèvement des quatre enfants de Courtenay en Colombie-Britannique, survenu il y aura un an cette semaine.

« Le gouvernement continue de déclarer que ce dossier est une priorité, mais nous avons vu très peu de mesures concrètes et n’avons obtenu absolument aucun résultat, a déploré M. Johns, qui représente la circonscription d’Alison Azer. Pis encore, il semble maintenant que le gouvernement ait raté une importante occasion de ramener ces enfants à la maison de façon sécuritaire. »

En juin, les autorités iraniennes détenaient l’ex-mari d’Alison Azer, Saren Azer, en vertu d’une notice rouge internationale émise par INTERPOL. Il était accusé d’avoir enlevé des enfants ici au Canada. Les représentants de la GRC ont dit à Alison Azer que lorsqu’ils avaient tenté de communiquer avec la police Iranienne, le ministère des Affaires mondiales était intervenu et avait empêché toute communication entre les deux corps policiers.

« Grâce à ses propres moyens, Alison Azer a fourni de précieux renseignements aux représentants du gouvernement, tandis que ce dernier a ruiné notre meilleure chance d’assurer le retour au Canada sain et sauf de ses enfants, a dit Gord Johns. Soit le ministre n’a pas le contrôle parfait sur son ministère, soit on a affaire à un sérieux cas d’incompétence. »

– 30 –

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Centre des médias du NPD : 613-222-2351 ou npdcom@parl.gc.ca